Une ville vivante et citoyenne

Partagez cette page

1.

2. LOGEMENT

• Créer un «Espace conseil» en Mairie ouvert à toutes et à tous

• Donner la priorité aux Jocondien(ne)s dans leur changement d’appartement (taille, lieu…)

• Promouvoir l’accession à la propriété pour les logements sociaux (location avec option d’achat)  c'est le Prêt Social Location Accession (PSLA) (en savoir plus).

• Développer l’habitat coopératif et de nouvelles formes d’hébergement adaptées aux seniors
L’habitat coopératif ou participatif est une forme de logement solidaire Il vient en réponse à la crise du logement en apportant plus de solidarité et d’efficacité économique, sociale et environnementale. De nombreuses initiatives de logements coopératifs sont nées pour la promotion d’un habitat solidaire et non spéculatif. Il permet aux citoyens de faire face à la crise du logement en concevant ensemble un habitat autour de considérations sociales, écologiques et économiques.

3. MAISON DE LA SOLIDARITÉ

Mettre à disposition des associations d’entraides alimentaires un lieu permettant de partager un réfectoire commun et des espaces de stockage.

4. CULTURE PLUS

• Promouvoir la création / production / diffusion de contenus culturels (courts-métrages, films, musique, peinture, sculpture…)

• Favoriser la création de résidences d’artistes

• Valoriser les espaces culturels de notre ville : Temps Machine, Malraux, Galerie du parc, …

5. FESTIVAL DES CULTURES DU MONDE

Valoriser la diversité et l’unicité de notre ville en créant un festival fait avec et par les habitants. Permettre ainsi aux Jocondiennes, aux Jocondiens et aux associations de créer leur festival autour des 80 cultures répertoriées dans la ville.
La forme reste à définir en concertation avec les habitants.

6. GUINGUETTE AU LAC DES BRETONNIÈRES

7. DÉMOCRATIE LOCALE

• Organiser des commissions extra-municipales sur des projets d’utilité publique
Nous mettrons en place des dispositifs de démocratie participative à chaque niveau (quartier, bassin de vie, commune, métropole). Nous préserverons toutes les mixités dans les échanges.

• Utiliser des modes de consultations de portée locale (référendums, enquêtes...)
Nous utiliserons des consultations diverses pour associer le plus grand nombre de Jocondiennes et de Jocondiens à la vie de leur cité.

• Autoriser, sur demande préalable, les interventions de citoyen(ne)s en Conseil Municipal
selon les points à l'ordre du jour ; ce dernier devra donc être diffusé aux habitants, en amont et en transparence.

• Créer un Comité de citoyen(ne)s tiré(e)s au sort pour contrôler l’action municipale
Ce comité pourra interroger les services municipaux comme le font les élus de la majorité afin de permettre à l’exécutif de s'améliorer tout au long du mandat et de garantir la transparence dans la gestion de la ville, évitons une seconde affaire comme la chaufferie biomasse.

8. MAISON DE LA VIE ASSOCIATIVE ET CITOYENNE

• Renforcer l’accompagnement des associations pour remplir leurs missions

• Appliquer équité et transparence dans la répartition des aides et subventions, à partir de critères choisis collectivement

• Créer des lieux de travail et de réunion à disposition des instances de la démocratie locale

9. DÉVELOPPER LE SPORT AU NIVEAU MÉTROPOLITAIN

Non seulement il faut mutualiser les infrastructures mais il faut mettre en place des équipes métropolitaines portées par tel ou tel club au sein de la métropole.
Nous travaillerons pour que, comme les autres villes, Joué-lès-Tours puisse amener ses compétences associatives et permette au sport de haut niveau et/ou de compétition d'être valorisé grâce à des moyens supplémentaires mis en commun.
Nous améliorerons l'accueil des visiteurs pour les compétitions qui porteront une image positive de Joué-lès-Tours.
En revanche, le sport loisir et le sport éducatif doit rester au plus près des habitants pour être accessible au plus grand nombre. Nous renforcerons ces liens avec la mise en place de la Maison de la vie associative et citoyenne.

10. MAIRIE ANNEXE MOBILE

• Organiser des permanences municipales régulières dans tous les quartiers
• Faciliter les démarches administratives des habitant(e)s et l’accès à l’information et au numérique
Cela vise à permettre à chaque citoyen quel que soit l’endroit où il vit d’accéder aux services publics et d’être accueilli dans un lieu dédié, proche de chez lui, par des personnes formées et disponibles, pour effectuer ses démarches du quotidien.
A ce jour seul le quartier de la Rabière, Quartier prioritaire de la politique de la ville, bénéficie d'un Espace France services (en savoir plus).

11. CENTRE DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE A JOUÉ SUD

Depuis la fermeture d'un cabinet de médecins rue Lavoisier et l’éloignement d’un cabinet de pédiatres, la population du quartier de la Rabière (6000 hab. env) connaît des difficultés d’accès aux soins et cela même si les cabinets de ville travaillent beaucoup.

Par ailleurs, les Toxicomanies et les pathologies psychiatriques nécessitent une prise en charge spécifique que les cabinets de ville ne sont pas toujours à même d’effectuer.

Face à ces difficultés médico-sociales, il est important que la municipalité soit à l’initiative d’une structure de premier recours. Cela peut être une maison médicale ou un centre de santé pluridisciplinaires (le deuxième nous paraissant plus approprié).

Les moyens de la municipalité sont limités mais des financements publics pour de tels dispositifs existent, il faut aller les chercher. Un quartier classé « politique de la ville » permet notamment de mobiliser des fonds dans ce cadre précis, de plus la Région Cnetre-Val de Loire s’est engagée à financer des postes de médecins salariés.

En prenant en charge les problématiques médico-sociales au plus prêt de la population concernée la collectivité sera parfaitement dans le rôle d’accompagnement et de prévention que nous voulons lui assigner.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK